Aéroports

Aussi loin que l'on puisse rencontrer des infrastructures réseau, rares sont les conditions plus exigeantes que celles d'un aéroport. Toute interruption du fonctionnement y est rigoureusement proscrite, les systèmes y sont soumis à des missions extrêmement critiques et la moindre erreur peut avoir des conséquences catastrophiques, voire engager la vie des personnes. Pour la plupart d'entre nous, un aéroport est perçu comme une série de comptoirs d'enregistrement, de contrôles de sécurité, de vols en retard et de bagages en attente.

Un aéroport est en réalité une communauté florissante dans laquelle s'activent plusieurs milliers d'employés et de passagers, et qui fourmille de solutions de sécurité de pointe, telles que des caméras de vidéosurveillance, dispositifs biométriques, scanners de passeport, trieuses de bagages, etc.

C'est un environnement dans lequel de nombreuses sociétés collaborent tantôt à l'unisson ou séparément : compagnies aériennes, magasins d'alimentation, boutiques, autorités aéroportuaires, sociétés de transport par autocar, train, automobile ou camion, etc.

Un aéroport est une véritable gageure en matière logistique, où la moindre faille peut avoir un effet boule de neige sur le bon déroulement de ses activités et entraîner, en bout de course, des retards dans un grand nombre d'autres villes et pays. Un problème affectant le système de manutention de bagages peut causer un ralentissement de l'enregistrement, d'où des retards de vol, et ainsi de suite.

Dans notre ère actuelle, dominée par l'information, la performance d'un aéroport se mesure à la qualité des infrastructures qui la composent et, de même que dans tout environnement stratégique, celle-ci se doit d'être la meilleure possible. Un aéroport, c'est également un environnement très dynamique dans lequel la flexibilité et la planification des contingences futures représentent des enjeux essentiels.